ABC > Lettre : L > Mot : LITTÉRATURE > Rubriques : Poème, romance, idylle, en prose et en vers > Titre : A un nuage passant sur le Marboré - Roger de BEAUVOIR

Roger de BEAUVOIR
Eugène-Augustin-Édouard Roger de Bully dit
journaliste, romancier, et auteur dramatique français

Paris 28 novembre 1806 – Paris  30 octobre 1866

__________

A un nuage passant sur le Marboré

Au Marboré (Pyrénées)

O beau nuage qui passes,
Coureur azuré, charmant, 
Qui voles dans les espaces 
Du limpide firmament !

Palais d'écume blanchâtre.
Sur ma tête suspendu,
Fier géant au corps d’albâtre.
Réponds-moi, qui donc es-tu ?

Irais-tu vers quelque almée,
Entre la terre et les cieux ?
Serais-tu donc la fumée
De l'encens offert aux dieux ? 
Le parfum divin des roses ?
La blanche écume des mers ?
L'essaim des vierges écloses
Aux douces vapeurs des airs ?

Raserais-tu les mélèzes,
Le jour, avec un soupir ?
Sur les grands blocs des falaises,
Le soir, irais-tu gémir ?
Ou, suivant l'aigle en sa course,
Vas-tu, sur ces rochers sourds
Mirer ton corps à la source
Où se penchent les vautours ?

Voici la mousse qui roule,
Blanc nuage, sous mes pieds.
Quand ta splendeur se déroule
En rayons multipliés.
Cher messager, la nuit tombe,
Oh! vole sans dévier
Vers le toit de ma colombe.
En évitant l'épervier !

Et si déjà quelques gouttes
En toi germent sourdement,
Oh ! va, porte-les-lui toutes,
Commue des larmes d'amant !
Car l'amour a ses tempêtes,
0 mon nuage adoré !
Souvent sur de blondes têtes,
Ainsi que toi, j'ai pleuré !

in Colombes et couleuvres, poésies nouvelles – Librairie nouvelle - 1854


 

www.valactive.com - Taminh @2017
Agence W - Souri Dekkers © lesnuages 2008