ABC > Lettre : L > Mot : LITTÉRATURE > Rubriques : Poème, romance, idylle, en prose et en vers > Titre : Le nuage - Heinrich HEINE

Heinrich HEINE
homme de lettres allemand
Düsseldorf (Allemagne) 13 décembre 1797  - Paris 17 février 1856

__________

Le nuage

Pour toi...

Un grand nuage noir s'étendait, immobile,
Dans un ciel vaporeux, plus profond et plus clair ;
Massif, il s'allongeait sous la forme d'une île
Aux contours limités par un océan d'air.

Son ombre projetait un ton gris, homogène,
Sans aucune lueur, d'une morne unité,
Sur les champs cultivés répandus dans la plaine,
Effaçant leurs contours et voilant leur beauté.

Pas un souffle de vent effleurant la verdure,
Pas une aile d'oiseau s'agitant au soleil...
Le nuage alourdi pesait sur la nature
Dont sa dense torpeur retardait le réveil.

Entre nous, ô mon âme, a glissé le nuage,
Éteignant dans nos cœurs de superbes clartés !...
Funèbre et débordant d'un grand souffle d'orage,
Il s'alourdit aussi dans ces cœurs attristés.

Chaque jour, pesamment, jetant son voile sombre
Il pleure au fond de nous un bonheur enlevé ;
Chaque jour, il grandit, élargissant son ombre
Sur l'avenir d'amour que nous avions rêvé.

Il était beau, pourtant, ce rêve de tendresse
Unissant à jamais nos destins confondus,
Comme le vent s'unit aux flots bleus qu'il caresse,
Comme des rayons d'or dans le brouillard fondus !

in L'intermède lyrique de Heine - 1894
traduction poétique de Jeanne de Tallenay

www.valactive.com - Taminh @2017
Agence W - Souri Dekkers © lesnuages 2008