ABC > Lettre : L > Mot : LITTÉRATURE > Rubriques : Poème, idylle, en prose et en vers > Titre : Théorie du nuage - Nuno JÚDICE

Nuno JÚDICE
poète, essayiste, écrivain, romancier et professeur portugais
Mexilhoeira Grande (Portugual) 29 avril 1949
__________

Théorie du nuage

(version philosophique)


Les désirs qu'on ne satisfait pas
ne sont pas une cause de douleur, ils sont vains, disait
Epicure. Et il portait à la bouche la coupe pleine
d'un nectar dont il se saoulait
afin d'oublier la douleur de sa propre
affirmation. En effet, pensait-il, si un
désir ne suscite pas l'absolue nécessité de le réaliser, ceci devrait
obliger l'homme à le satisfaire jusqu'à la limite
imposée par sa nature, au point
de ne jamais pouvoir vivre sans lui. Par
exemple, regarder vers le ciel, et voir comment les nuages
transportent, dans leur natte, le temps
qui nous manque. Mais l'existence et l'agglomération
des nuages peuvent émaner, soit d'une condensation
de l'air et de la convergence des vents, soit des atomes
qui s'enlacent les uns les autres. Ainsi, conclut-il,
la même chose s'applique à l'amour naissant,
à l'union de corps qui sont attirés
par ce désir aussi violent que l'air et
à la fusion des êtres qui convergent vers l'extase
dans laquelle, l'un et l'autre, perdent leur propre unité.
En pensant à tout cela, avec la coupe vide
dans les mains, Epicure se leva de sa prostration philosophique
pour allumer à nouveau, avec le corps le plus proche de lui,
l'amour qui déjà s'éteignait dans les cendres
d'un désir vain.

traduction du portugais Béatrice Bonneville et Yves Humann

www.valactive.com - Taminh @2017
Agence W - Souri Dekkers © lesnuages 2008